Choisir un purificateur d’air professionnel pour contrôler la qualité de l’air

Purificateur d'air

Les fabricants proposent un large choix de dispositifs de filtration d’air dans le cadre d’un usage professionnel. Pourtant, tous ne se valent pas. Pour faire un choix éclairé, il est conseillé de prendre en compte les technologies utilisées, mais aussi l’efficacité et les options proposées. Où trouver le meilleur purificateur d’air professionnel ?

Quel est l’intérêt d’opter pour un purificateur d’air professionnel ?

Installer un purificateur d’air médical dans le milieu professionnel permet de prévenir des problèmes de santé à l’instar des maladies pulmonaires, cardiaques et respiratoires. En fait, dans un espace clos, la pollution est plus importante qu’à l’extérieur. Il est donc plus que nécessaire de trouver une solution adéquate pour assainir l’air.

Proposer un air propre aux travailleurs et aux clients, c’est garantir leur bien-être au sein des locaux de l’entreprise. C’est d’ailleurs un excellent moyen pour renvoyer une meilleure image de la société et motiver les collaborateurs. Cet appareil sert en même temps à contrôler la qualité de l’air. Retrouvez plus d’informations sur le sujet sur airinspace.com.

Dans un premier temps, il absorbe l’air pollué par les acariens, pollens, virus et tous agents allergènes et polluants. Dans un second temps, il assainit l’air avant de le rejeter dans l’atmosphère. Les purificateurs d’air permettent également de supprimer les mauvaises odeurs. Toutefois, pour avoir un résultat optimal, il ne faut pas oublier de bien aérer les pièces et d’activer l’appareil pendant plusieurs heures par jour.

Quels sont les critères pour bien choisir un purificateur d’air ?

Si vous envisagez d’acquérir un purificateur d’air professionnel, la première chose à faire est d’évaluer la capacité. En effet, l’appareil doit être parfaitement adapté à la surface où il sera installé. On tient d’ailleurs à noter que chaque modèle peut couvrir une pièce plus ou moins spacieuse. C’est pourquoi vous ne pouvez pas utiliser un dispositif identique dans la salle d’attente et dans la salle de conférence.

Il faut également déterminer la quantité et la nature des polluants à traiter. Cela permet d’orienter le choix vers la technologie de filtration la plus appropriée. À l’évidence, les besoins sont différents pour traiter les virus, les microparticules, etc. Si vous préférez utiliser un purificateur autonome, misez sur les modèles portables que vous pouvez déplacer au gré de vos envies. Enfin, un appareil capable de mesurer l’encrassement des filtres et la qualité de l’air en temps réel peut aussi être une bonne alternative. Dans tous les cas, le prix est un facteur décisif.

Attention ! Pour une efficacité optimale, il faut changer régulièrement les filtres. la durée de vie varie cependant selon le modèle.

Quelles sont les options d’un purificateur d’air professionnel ?

Dans le cadre d’un usage professionnel, il est plus judicieux d’investir dans un appareil certifié et affichant un « taux de distribution d’air pur » ou CADR élevé. Les dispositifs de qualité médicale sont recommandés aux personnes ayant des problèmes respiratoires, mais aussi aux établissements de santé et résidences d’accueil des personnes âgées. Les plus performants possèdent un CADR allant jusqu’à 500 m3 par heure et sont aptes à renouveler l’air jusqu’à 5 fois/heure.

Il existe des modèles qui disposent d’une fonction « chauffage », « ventilateur » ou « humidificateur ». Ce sont des petits plus qui pourraient justifier un tarif plus élevé. Pour faciliter la manipulation, optez pour un mode automatique. Doté d’un capteur, l’appareil se déclenche de manière autonome sans aucune intervention en fonction du degré de pollution de l’environnement.

Sachez également que les appareils connectés sont aussi une excellente alternative. Via votre Smartphone, vous pouvez suivre l’état de pollution du bâtiment et programmer la mise en marche et l’extinction. Pour finir, la présence d’autres options comme l’affichage du taux d’humidité ou de la température ambiante peut influer sur la décision.

Quels sont les différents types de filtres ?

Les purificateurs d’air sont équipés d’un filtre. Le pré-filtre a pour rôle de piéger les particules visibles à l’œil nu. C’est un accessoire indispensable pour prolonger la durée de vie de l’appareil. Le filtre à charbon actif permet d’arrêter les polluants chimiques comme les gaz ou les odeurs (essences, cigarettes, etc.). Il faut le changer en moyenne tous les 6 mois. Le purificateur d’air hepa est muni d’une sorte de tamis capable de venir à bout des particules fines. C’est le choix idéal dans le secteur médical, car il peut capturer les microparticules comme la Covid. Attention ! Cet équipement doit être remplacé tous les 2 ans.

Les purificateurs d’air sont disponibles à tous les prix. Cependant, il vaut mieux prévoir un budget plus important pour bénéficier d’un appareil de bonne qualité. C’est d’ailleurs un investissement plus rentable sur le moyen et long terme. Si vous êtes à la recherche d’une solution efficace pour épurer l’air intérieur, contactez un expert du secteur. En ligne, vous pouvez trouver des revendeurs spécialisés proposant un catalogue bien fourni. La demande de devis peut d’ailleurs se faire à distance, ce qui présente un réel avantage. Les consommateurs peuvent donc mettre en concurrence les fournisseurs sans avoir à se déplacer.

Sève de bouleau bio : un remède naturel contre les maux hivernaux
Coronavirus : quels sont les masques nécessaires ?