Coronavirus : quels sont les masques nécessaires ?

Masques chirurgicaux

L’épidémie de coronavirus a contribué à générer un climat de psychose partout dans le monde. Depuis 2020, de nombreuses personnes ont acheté un ou plusieurs paquets de masques et de gels désinfectants, parfois même de manière compulsive, dans les pharmacies ou en ligne, pour se protéger lorsqu’elles ne sont pas à la maison. Pour anticiper toutes pénuries en magasin, il est parfois plus simple de commander vos masques chirurgicaux en ligne. A cet égard, il est important de préciser que tous les masques n’offrent pas une protection efficace contre le Covid-19. Il est donc essentiel de connaître les caractéristiques que doit posséder un masque pour être vraiment adéquat, étant donné qu’il existe actuellement trois types de masques différents sur le marché : avec masque respiratoire, chirurgical et hygiénique.

Masques chirurgicaux et respiratoires

Les masques qui protègent le plus efficacement contre une éventuelle infection sont les masques chirurgicaux et les masques respiratoires, mais il y a quelques exceptions. Les masques chirurgicaux sont divisés en quatre types :

Parmi les quatre types, l’IIR est le meilleur, avec quatre couches et une protection avancée contre les éclaboussures. Le type II (trois couches) garantit également une protection valable. Tous deux sont marqués du symbole de la Communauté européenne et perdent généralement leur efficacité en 2 à 3 heures (maximum 8).

Dans l’absolu, le meilleur choix est le masque respiratoire (avec des masques filtrant les poussières). Il en existe trois types :

L’efficacité maximale du filtrage est garantie par le type FF P3. Comme les masques chirurgicaux IIR et II, les masques filtrants ont une durée de vie maximale de 8 heures. Les experts recommandent de choisir des masques chirurgicaux IIR ou II car ils sont plus faciles à utiliser, laissant les FF P2 ou FF P3 aux médecins et aux infirmières. Consulter le site de ce fabricant français de masque si vous souhaitez vous réapprovisionner plus facilement car il est parfois difficile de trouver des masques en pleine vague de Covid.

Les masques qui ne protègent pas les voies respiratoires

Contrairement à ce que l’on pourrait croire en raison de leur nom, les masques d’hygiène ne protègent pas les voies respiratoires et ne sont donc pas utilisés pour écarter le risque de contracter le coronavirus. Le type de masque en question sert uniquement à protéger le produit ou l’aliment sur lequel vous travaillez. Par exemple, si une puce doit être assemblée, pour éviter de contaminer l’article, le travailleur est tenu de porter un masque d’hygiène. Il est facilement reconnaissable des autres car il n’a pas le label CE (Communauté européenne) et possède une note informative qui précise que ses fonctions ne comprennent pas la protection des voies respiratoires. Pour cette raison, ceux qui doivent acheter un masque pour éviter la contagion du Covid-19 doivent nécessairement se tourner vers d’autres types de masques.

Sève de bouleau bio : un remède naturel contre les maux hivernaux
Choisir un purificateur d’air professionnel pour contrôler la qualité de l’air